Bienvenue sous le baobab

STAGE : Événementiel B2B

Chère toi/ Cher toi,

  • Tu aimes parler, le contact humain, rencontrer de nouvelles personnes ?
  • Tu n’as pas peur de décrocher ton téléphone pour parler à des inconnus,
  • tu t’invites aux anniversaires sans même connaître l’hôte ?
  • Tu écris volontiers.
  • Do you speak English?
  • Sprichst/ Schreibst du auch Deutsch?
  • Tu es créatif-ve, indépendant-e, motivé-e…

Tout ça c’est très bien !

Tu viens de gagner le droit de nous envoyer ton dossier de candidature pour une mission très spéciale.

Ce que nous avons prévu pour toi :

  • Tu participeras activement à l’organisation des événements organisés sous notre baobab.
  • Choix et invitation des intervenants
  • Recherche et proposition de lieux
  • Invitation et accueil des invités
  • Faire la fête le jour de l’événement
  • Envoyer des mails d’after

Grâce aux pouvoirs magiques de notre Baobab tu travailleras à Paris et à Berlin.

Conditions de recrutement

Nous sommes honnêtes avec toi : nous ne sommes pas à la recherche d’une perle rare ou même d’une personne au CV rempli !

Nous avons besoin avant tout d’une personne fiable, consciencieuse ET qui veut apprendre.

À propos de nous

KomLeBaobab est un agence de relations médias basée à Lyon et active en Allemagne.

Depuis un an nous organisons régulièrement des événements B2B de networking en France et en Allemagne.

Visite notre site et nos profils sociaux si tu veux en savoir plus !

Maintenant tu peux postuler ! Los geht!

Meetup, idéal pour booster votre réseau

Meetup vous connaissez ?

Nous avons testé et cette plateforme se révèle être un de nos outils préférés pour le networking et donc les relations publiques.

Si ce réseau social connaît un succès encore timide en France, ce n’est pas le cas en Allemagne. En effet, c’est le pays dans lequel il s’étend le plus rapidement.

Comment tout a commencé ?

On tient cela directement du fondateur de Meetup ! Après les attentats de New York en septembre 2001, il a eu envie d’agir. Il regardait ce qui se passait dans sa ville et voulait partager, réagir avec d’autres. Et voilà : réunir des personnes inconnues autour de causes communes, de sujets qui les passionnent. Meetup était né ! 

Aussi simple que cela puisse paraître, c’est le principe de ce réseau social.

Quels sujets sont proposés ?

TOUT. Du moins, presque tout, dans la limite de la légalité et de la bienséance.

Pour quelles raisons en parlons nous ?

Avec une racine en France – petit rappel, nous sommes un baobab ! Et une autre en Allemagne, nous observons, apprenons et adoptons ce qui se passe de mieux dans nos deux  » maisons « . Ainsi, inspirés par l’ébullition Meetup berlinoise, nous avons lancé il y a un an, notre groupe.

Nous aussi, en tant qu’agence de relations médias, avons des centres d’intérêts.

Ce qui nous passionne : les médias en général, l’information, la communication. Nous aimons présenter, expliquer, répondre aux questions, trouver des solutions. Avec enthousiasme nous racontons nos métiers et les changements qui les animent. Concrètement, on y parle relations presse, marketing d’influence, réseaux sociaux mais aussi réalité virtuelle, chatbot…C’est tout cela la communication d’aujourd’hui et de demain. Ce qui façonne et modifiera les médias de demain.

Notre audience, c’est vous ! Sportifs, militants associatifs, entrepreneurs, dirigeants d’entreprise, chercheurs d’emplois, indépendants, artistes ou même étudiants.

Mais cet article n’est pas destiné à parler de notre groupe. Nous souhaitons présenter les raisons pour lesquelles Meetup est un fabuleux outil pour booster votre relationnel, entretenir votre réseau et gagner en visibilité. Ce serait dommage de passer à côté.

  • Rencontrez ceux que vous n’arrivez pas à joindre par téléphone 

Si vous êtes organisateur, il est évident que vous avez l’avantage de pouvoir interagir avec chaque personne. En tant que participant tout n’est pas perdu. C’est souvent une occasion de parler (enfin ! ) à la personne qu’on essaie de joindre depuis des mois ! Vous y rencontrerez des intervenants prêts à donner quelques conseils pratiques. Certains se montrent assez ouverts pour programmer aussitôt un rendez-vous ou pour vous mettre en relation avec quelqu’un de leur réseau.

Surtout ne soyez pas timide, allez-y, parlez aux gens ; c’est l’objectif de ces événements.

Bien plus qu’un réseau social, Meetup est un véritable outil de networking. Testez, vous verrez par vous-même ! En une heure vous pouvez rencontrer vos futurs clients, investisseurs ou employés/ employeurs.

  • Restés à la pointe de l’information et de l’innovation 

Par ailleurs, organiser (cela fonctionne aussi en y assistant) des meetups, cela a aussi des vertues pédagogiques. Bien plus que pour de la simple veille, il faut régulièrement mettre à jour ses connaissances et compétences.

Ce fut le cas notamment pour notre rencontre de fin d’année, en décembre 2016. Nous avions consacré cette séance  » aux nouvelles tendances sur les médias sociaux en 2017 « .  Inutile de dire qu’il a fallu passer en revue l’année 2016 pour proposer un comparatif intéressant à notre communauté.

  • Que la lumière soit sur vous !

Montrez que vous êtes là et ce que vous faites.

Internet et les plateformes sociales ne sont jamais bien loin, alors profitez-en.

Partage d’expériences

Depuis quelques mois nous diffusons aussi en live sur Periscope ou même FacebookLive nos meetups. Cela permet aux absents  » physiques  » de les suivre et d’y participer quand même. Et les vidéos restent accessibles, aux personnes, même à l’autre bout du monde. Nos diffusions sont par exemple visionnées aux USA. Via Meetup, l’agence élargit ainsi son réseau et sa notoriété. 

Se bâtir un réseau riche et diverse pas à pas 

Toutes les personnes rencontrées peuvent être de potentiels clients, investisseurs, intermédiaires etc. Alors on reste en contact ! Comment ? Avec les méthodes traditionnelles, carte de visite ou échange de numéro de téléphone/ mail. Et bien sûr via les réseaux sociaux ! C’est une bonne occasion pour ajouter une personne sur LinkedIn ou gagner un nouveau follower sur Twitter !

  • Un carnet d’adresses rempli, c’est bien. Des contacts qu’on revoit, c’est encore mieux.

Votre carnet d’adresse est plein de numéro de téléphone, d’adresses email dont vous ne savez que faire ? Vous aimeriez bien poursuivre une conversation entamée lors d’un événement consacré à la réalité virtuelle, par exemple ?

Rien de plus simple : invitez vos interlocuteurs à rejoindre un de vos groupes ou à vous accompagner pour en découvrir un. Ce sera l’occasion idéale pour poursuivre la conversation avec un débriefing et partager vos expériences. De manière concrète vous révélez vos compétences et expertises. Vous mettez en avant vos soft skills, vous montrez que vous avez de la conversation.

Invitez même un prospect. Il verra à quel point vous êtes génial et qu’il a intérêt à travailler avec vous !

L’après meetup compte aussi. D’ailleurs, après chaque rencontre, un mail est envoyé pour inciter à garder le contact avec vos interlocuteurs de la veille.

Tous ces moyens sont très utiles et pratiques non seulement pour élargir son carnet d’adresses mais aussi pour développer sa  » communauté « . Ce sont autant de personnes mobilisables par la suite pour telle ou telle occasion.

  • L’art du pitch, tu maîtriseras 

Participer à un événement networking ou même un atelier, c’est idéal pour s’entraîner à pitcher. À chaque fois et à chaque interlocuteur il faudra se présenter. On s’entraîne à reformuler, expliquer, argumenter, imager etc. Surtout si vous devez le faire dans une langue étrangère, c’est un bon exercice d’apprentissage !

Et on obtient rapidement et gratuitement des retours, conseils, pistes d’amélioration. Cela semble être un bon plan pour les fondateurs de startup, surtout au début. Qui sait, vous avez peut être discuté avec vos premiers clients !

Pour ceux qui sont pressés…

Regardez, ils sont tous en train de pitcher!

6 bonnes raisons pour lesquelles il faut être actif sur Meetup 

  1. Rencontrez vos interlocuteurs injoignables par téléphone ou mail. En ces temps d’ultra connexion, on a tendance à se montrer plus enclin aux discussions lors d’événements de networking.
  2. Restez informez et découvrez les innovations avant tout le monde. Assister à différents meetups c’est un bon moyen pour savoir ce qui se passe au niveau local, dans son domaine d’activité et même découvrir ceux qui feront le buzz demain.
  3. Montrez au grand jour votre génie, singularité, créativité. Sans besoin d’une réelle préparation, on est invité à partager son savoir, son expérience ou ses ressentis avec d’autres, venus pour le même objectif.
  4. Développez et faites vivre votre réseau. Invitez vos contacts à se joindre à vous, pour des soirées networking ou des ateliers organisés via la plateforme.
  5. Par la même occasion, restez en contact avec les interlocuteurs ou intervenants rencontrés.
  6. On vous dit « Pitch » et vous êtes tétanisés ? Courrez participer à un meetup ! Il vous faudra présenter votre startup ou votre projet à chaque personne. C’est parfait pour s’entraîner à pitcher, reformuler et décrire.

Si vous ne connaissiez pas ou hésitiez, nous ne pouvons que vous encourager à vous inscrire sur meetup.com et participer à un rassemblement.

Quant à nous, en septembre notre groupe Meetup a repris du service.

Au programme : des rendez-vous inédits, de nouveaux intervenants et des thématiques variées.

Retrouvez tout notre programme de meetups à Berlin et à Paris.

Meetup stratégie Social Media Meetup

Parlons stratégie sur les réseaux sociaux avec une créatrice de Bijoux.

En mai 2017, dans le cadre d’un atelier sur les réseaux sociaux, centré sur le développement d’une stratégie, Marion Mazô, une créatrice de bijoux, a accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

Régulièrement nous proposons des ateliers d’initiation aux réseaux sociaux, destinés aux professionnels. Ces  » Meetups  » couvrent diverses thématiques :

  • Quelle plateforme est la plus adaptée à mon activité professionnelle ?
  • Les tendances de l’année
  • Utiliser Facebook son business
  • Introduction à Snapchat, Instagram et Periscope
  • Les bases d’une stratégie marketing sur les médias sociaux…

Parallèlement, nous sommes aussi sollicités pour animer des sessions de formation ou workshops, au sein d’entreprises ou d’ONG.

C’est dans ce cadre que nous sommes intervenus, en mai dernier, auprès de l’association allemande ISI e.V*.

Thème d’intervention : Les fondamentaux pour définir et développer une stratégie d’action sur les réseaux sociaux.

Suite à cela les membres ont donné un coup d’accélérateur à leurs activités sur les réseaux sociaux.

 

Réseaux Sociaux : apprentissage par le partage

Et qu’y a-t-il de mieux que l’apprentissage par le partage d’expériences ? Encore plus lorsqu’il s’agit de pairs !

Nous avons alors sollicité Marion Mazô. Son expérience d’entrepreneure active sur Facebook et Instagram a personnalisé notre intervention.

 

Qui est cette créatrice de bijoux, aussi Instapreneuse ?

Après son parcours de maquilleuse et coiffeuse en France, Marion a posé ses valises à Berlin. Depuis elle se consacre entièrement au développement de sa marque éponyme de bijoux. Ces créations, délicates, colorées et singulières, sont disponibles dans boutiques parisiennes, berlinoises et depuis peu suisses.

 

Interview de Marion Mazô

Marion, comment as-tu commencé sur les réseaux sociaux ?

Comme tout le monde j’avais un compte Facebook, sur lequel je partageais aussi les photos de mes créations. On m’a encouragée à ouvrir une page Facebook pour cela.  Par contre je n’avais pas de compte Instagram, et de la même manière j’ai été incitée à en ouvrir un. Je ne regrette pas d’ailleurs !

Comment cela s’est-il passé au début ?

Alors il faut savoir être patient, comme dans entrepreneuriat en général. Bien que j’ai commencé avec Facebook, mes posts rencontrent davantage de succès sur Instagram. On peut aisément s’y appuyer sur l’emploi des hashtags pour gagner en visibilité.

 

Et selon toi, pourquoi ? Est-ce liée à la stratégie que tu développes sur le réseau ?

A mon avis, la possibilité de toucher un public varié et large y est plus importante. Cela fait la différence lorsqu’on se lance sur cette plateforme.

Avec Facebook il faut davantage s’appuyer sur la communauté « d’amis » ou de  » fans « . Ensuite, ces personnes doivent jouer un rôle de prescripteur, d’influenceur, auprès de leurs propres communautés. J’avais aussi le sentiment qu’il fallait rapidement opter pour le sponsoring. [sur Facebook ndlr]

Maintenant [au moment du reportage] 530 personnes suivent la page, ouverte il y a 3 ans. Je compte 936 Insta-abonnés, pour 2 ans d’activités.

 

La photo magique

Photo bijoux Marion Mazo

Photo bijoux Marion Mazo

 

Après la publication de cette photo, environ 200 personnes se sont abonnées à mon compte Instagram, en deux semaines.

Habituellement les photos reçoivent entre 100 et 139 likes. Cette fois-ci, tout a grimpé, et dépasser les 400 likes !

Bien sûr ces résultats ne reposent pas uniquement sur la photo en elle-même. L’heure, les hashtags employés, l’effet boule de neige … ne sont pas à négliger.

 

Sur le moment ce n’était pas une stratégie, mais j’ai appris de cet épisode.

 

Qu’est-ce qui selon toi peut permettre de booster sa présence sur les réseaux sociaux ?

  • La qualité des posts
  • la fréquence ( bien sûr, tous les jours c’est le mieux ! )
  • L’organisation
  • Être actif ; suivre d’autres personnes, liker, commenter, partager etc.

 

Pour finir sur une note positive, Marion a reçu une commande de bijoux pour la Suisse, suite à la diffusion de la fameuse photo.

 

Ce partage d’expérience illustre ce qui a pu être observé au Salon des Instapreneurs de Paris en juin 2017. Les entrepreneurs et créateurs apprécient les possibilités qu’offre ce réseau social, en terme de visibilité.

Avec une approche empirique, ils peuvent communiquer et faire du marketing pour leur marque. En plus ils ont un contact direct avec leurs clients ou futurs clients , sans oublier les nouveaux partenariats qui se présentent à eux.

 

*ISI e.V. Initiative Selbständiger Immigrantinen – Association engagée pour l’entrepreneuriat des Femmes d’origines étrangères

 

 

Salon des Instapreneurs à Paris ou le boom de l’entreprenariat sur Instagram en France

Le samedi 17 juin s’est tenu à Paris le premier salon des Instapreneurs. Nous y étions et avons affiné nos connaissances sur l’utilisation du réseau social par les entrepreneurs Français.

Pendant toute une journée Instagram a réunit, au carreau du temple, des entrepreneurs et influenceurs très actifs sur le réseau, ainsi que ceux aspirant à s’appuyer davantage sur le réseau social pour développer leur activité et gagner en visibilité.

 

#Faisavecpassion

 

 

Au programme,

  • des ateliers : « Comment utiliser les Instastories »,
  • des conférences « les marques françaises présentes sur Instagram ».
  • et une table ronde sur l’entrepreunariat féminin.

Tout cela dans une atmosphère favorisant l’échange et le retour d’expériences entre marques déjà populaires sur le réseau et celle nouvellement inscrites.

 » Comment faire pour protéger ses créations, de la contrefaçon ?  »

Une des préoccupations présente chez nombreux des créateurs, a été soulevée par une créatrice de bijoux, nouvelle Instagrammeuse.

En effet, avec ses 700 millions d’utilisateurs, la plateforme s’avère être un véritable tremplin de visibilité. Elle est aussi une mine d’or pour les personnes avides d’idées à copier.

Pour contrer cela, des Instapreneurs font le pari de ne pas s’encombrer de démarches légales de protection extrêmement coûteuses. Ils optent pour l’innovation en continu, de manière à ne pas se laisser dépasser par les  » piqueurs d’idées  » et autres copieurs.

C’est ce genre de réponses et d’informations concrètes, que sont venues glaner de nombreux visiteurs, comme le confie un des participants dans le reportage réalisé par le magazine Grazia à ce sujet.

Instagram en France

Au-delà de la bonne humeur et de l’attractivité des stands, cet événement mettant à l’honneur les créateurs Français confirme le succès rencontré par Instagram en France.

S’il fallait encore le mentionner : Le réseau social, avec …….. utilisateurs par jours, rencontre un franc succès dans l’hexagone, notamment auprès des entrepreneurs ; ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Paris a été choisie pour ce premier événement.

« Nous avons choisi la France, car une grande diversité de marques est déjà présente sur notre application et montrent l’étendue des possibilités sur Instagram », indique Jim Squires, le directeur de Instagram Business.

chiffres d'Instagram en France

chiffres d’Instagram en France

Qui sont les Instapreneurs ?

Ce sont des créateurs, entrepreneurs, inventeurs aux profils variés : artistes, stylistes, passionnés de nature… Ils partagent leur créativité et leurs œuvres, en photo bien sûr, avec leur communauté, clients et tous les Instagrammers.

Lors du salon, seule une sélection d’entre eux ont mis en lumière les thématiques phares du réseau : food, art, sport, mode, beauté, lifestyle…

Certains ont des marques, bien connues, telles que le Slip français ou encore Maison Château Rouge. D’autres se lancent à peine et comptent bien s’appuyer sur la plateforme pour se faire connaître.

Les Instapreneurs échangent entre eux, se rencontrent et mettent même en place des partenariats. La convivialité du réseau encourage pleinement ces possibilités et initiatives. Et c’est cela qu’Instagram a voulu rendre accessible physiquement en organisant ce salon.

Instagram, oui mais pourquoi faire ?

8 millions de comptes privés ont été transformés en profil professionnels.

Les entrepreneurs (ou en devenir) intègre davantage le marketing sur les réseaux sociaux, et cela dès les premières phases de leur projet.

 

 

INTERNATIONAL

Qui dit communiquer sur un réseau social, dit possibilité de toucher une audience internationale. Et ça, les Instapreneurs français l’ont bien compris, même en affichant fièrement le « made in France ».

C’est une force pour de nombreux entrepreneurs. Cela avait déjà été confirmé par la créatrice de bijoux Marion Mazô, lors de son interview en mai dernier. Suite à la publication d’une photo de ses créations, elle a reçu une commande d’une propriétaire de boutique vivant en Suisse !

Comme elle, ils sont plusieurs à toucher directement leurs clients qui souvent sont à l’étranger.

Lors d’une récente émission consacrée à l’usage des réseaux sociaux, Ali Rebeihi, a reçu le témoignage d’une Instapreneuse indiquant que la quasi-totalité de ses clients résidaient sur d’autres continents.

 

*Ali Rebeihi : présentateur de Grand Bien Vous Fasse sur France Inter

 

COMMUNIQUER SANS  » HIÉRARCHIE « 

Dans un monde où tout le monde semble avoir accès à plus de moyens d’expression et tous les interlocuteurs paraissent atteignables, il est paradoxalement plus difficile d’attirer l’attention des personnes influentes.

Instagram permet cela : interpeller un influenceur avec quelque chose de concret à présenter. 

  • on contacte une personne par message privé
  • on montre sa création en vidéo ou photo
  • et surtout on a la possibilité de montrer son univers, sa personnalité, ses orientations à travers son mur de photos.

 

PARTENARIATS ET ÉCHANGES

C’est bien connu, plus on est de fous, plus on rit ; dans le business aussi.

Nouer un partenariat permet non seulement de toucher de nouvelles personnes mais aussi de révéler sa capacité à s’adapter et sa créativité dans des situations où on n’était pas attendu.

En se suivant mutuellement sur Instagram, plusieurs créateurs ont lancé des opérations conjointes ou même développer leur marque ensemble.

 

En dehors du gain de visibilité, des possibilités d’interactions directes avec sa communauté et du partage de ses créations, aspect agréable aussi, Instagram s’affiche comme une source d’opportunités pour les auto-entrepreneurs, TPE, PME.

 

Nos rencontres avec des Instapreneurs

Le salon des Instapreneurs c’était aussi pour nous de belles rencontres, la découverte d’entrepreneurs créatifs et originaux.

Shantybiscuit qui propose des biscuits drôlement bons et confectionnés  » sur mesure « .

biscuit personnalisé Shantybiscuits - un des Instapreneurs présents

biscuit personnalisé Shantybiscuits

@shantybiscuits

Green Factory amène la couleur (le vert surtout) et la vie, là où ne pensait pas !

installations végétales Green Factory - un des Instapreneurs présents

installations végétales Green Factory

@green_factory

 

Et notre coup de coeur artistique, une création de @boboartist

création originale BoBo Artist - un des Instapreneurs présents

création originale BoBo Artist

 

 

Instagram, qui compte déjà plus de 700 millions d’utilisateurs quotidiens actifs et 200 millions de stories quotidienne partagées, a de beaux jours devant lui en France.

On peut tout de même regretter l’absence de stand dédié au Voyage, thématique pourtant extrêmement populaire sur Instagram.

Bonus : Quid de nos métiers 

Les médias sociaux évoluent quotidiennement ainsi l’activité des métiers liés à la communication, au marketing, à la publicité et aux médias s’adaptent et se réinventent toujours plus.

Par exemple le Community Manager joue de plus en plus un rôle de stratège et de conseiller. Inversement, en relations presse par exemple, on ne peut plus penser l’envoi d’informations sans prévoir du contenu facilement diffusable sur Twitter et autres.

 

 

Pour en savoir plus :

Etude Instagram sur les PME

 

facebook for business

Utilisation de Facebook pour les pros – Meetup Facebook for business

Mercredi dernier, Christelle, la fondatrice de l’agence animait un « Meetup » (atelier) sur l’utilisation de Facebook pour les professionnels. Cette séance a été riche d’échanges, notamment avec la présence de Melinda Khiari, journaliste et consultante en Communication & RH, en visio-conférence.

Voici ce que nous en avons retenu :

Facebook, un réseau flou pour les entrepreneur

Malgré une forte popularité Facebook reste difficile à appréhender pour les entrepreneurs qui n’ont pas un profil Marketing/Communication. Il n’est pas évident de percevoir comment ce réseau peut servir au développement de son projet. Les fonctionnalités, telles que les options de géolocalisation de posts, sont tout aussi méconnues.

Payer pour gagner ?

La publicité sur Facebook attire tous les intérêts et effraie en même temps. [Depuis quasiment un an que nous organisons ces Meetups, il n’y a pas une séance sans que nous n’ayons de questions sur les posts sponsorisés. ] Pour bien d’entrepreneurs novices sur les réseaux sociaux, payer pour diffuser ses contributions sur le premier média social apparaît comme une solution miracle ; un outil qui leur apportera d’emblée une visibilité conséquente. La nécessité de choisir son objectif et sa cible paraît optionnelles.

Le règne du contenu

Vient ensuite la question du contenu : que partager pour augmenter son reach et quand. Si l’animation d’un compte ou d’une page peut être complexe et demander de la stratégie et de l’organisation, il n’en reste pas moins un dose d’empirisme. Cela s’explique en partie par le fait que chaque activité et audience diffèrent les unes des autres.

Enfin, il est utile de rappeler que les entrepreneurs qui se lancent sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook, ont tout à gagner. Au cours de notre présentation nous avons notamment mis en avant les pages, les groupes, les applications de gestions telles que Pages Manager, Facebook Messenger.

Melinda, adepte de FacebookLive, a chaleureusement partagé l’expérience qu’elle a de cette fonctionnalité.

Pour retrouver l’intégralité de la présentation, nous vous invitons à visiter notre page Facebook. Le replay du Meetup « Facebook for business » est disponible sur Periscope.

hôtel Adis Abeba

Hôtellerie en Afrique, une mutation en cours

En Afrique de nouveaux hôtels voient le jour et permettent de diversifier les offres d’hébergement. Les clients Africains locaux ou de la diaspora sont plus nombreux. Malgré des tarifs hôteliers élevés, les acteurs de l’hôtellerie investissent et développent de nouveaux concepts en Afrique.

source principale : 7 milliards de voisins, RFI

 

Qui sont les clients des hôtels ?

Depuis 4 à 5 ans on observe un changement parmi les clients affaires des hôtels : les deux tiers sont des Africains. Avant il y avait essentiellement des Européens.

La diaspora représente une demande émergente de la clientèle tourisme. Ces personnes sont souvent à mi chemin entre l’hébergement familial et celui touristique. Il est alors courant qu’elles passent une partie de leur séjour en famille et l’autre à l’hôtel ou en location saisonnière. Encore un marqueur des mutations qui s’opèrent dans les sociétés africaines.

Habituée aux standards internationaux, les clients des hôtels en Afrique attendent une certaine qualité, une connexion internet fluide ainsi que des garanties en terme de sécurité et de confort. Par ailleurs cette « nouvelle » clientèle africaine arrive aussi avec ses propres exigences et demandes, notamment culinaires.

D’autres professionnels en bénéficient : les professionnels de l’hôtellerie collaborent avec des cuisiniers et pâtissiers africains pour proposer des mets locaux. C’est la fin de l’ultra-standardisation.

 

Pourquoi des tarifs si élevés ?

En comparaison aux prix des chambres d’hôtels pratiqués en Europe, en Amérique ou même en Asie, les tarifs affichés sur le continent africain sont considérablement plus élevés. Plusieurs facteurs doivent être considérés.

Il fait compter le coût du foncier soumis à la spéculation, sans oublier d’ajouter les matériaux de construction qui sont importés. Les pays du Maghreb ont adopté une politique particulière favorable aux constructions hôtelières.

Les frais d’infrastructures y sont aussi pour beaucoup. S’équiper d’un groupe électrogène reviendrait à 1 million de dollars, auquel peut s’ajouter l’installation d’une station d’épuration d’eau dans certaines villes.

Et pour ne rien arranger, les pays africains sont soumis aux coûts d’électricité les plus élevés de la planète. Il est par ailleurs rare qu’un taux de TVA particulier existe.

 

Quelles perspectives pour l’hôtellerie en Afrique ?

Néanmoins cela ne freine pas les professionnels du tourisme, notamment les groupes hôteliers qui investissent en masse en Afrique. D’ici à 2020 le groupe Accord prévoit la construction de 200 nouveaux hôtels, dont 50 en Angola !

On observe aussi une diversification de l’offre notamment avec des hôtels thématiques, tels que les hôtels boutiques.

L’Allemagne, premier investisseur étranger en France

L’Allemagne est le premier investisseur et créateur d’emplois étranger en France.

En 2016, les entreprises allemandes ont créé 4 700 emplois dans le pays et 191 nouveaux projets.

Au total ils représentent 17 % de l’ensemble des projets étrangers en France.

Les entreprises allemandes sont présentes à travers des marques comme Foodora, PET CARE ou encore OTTO.

Si elles sont particulièrement actives dans l’Industrie, la Logistique, la Recherche & le Développement, ces organisations ne sont pas moins présentes dans le commerce et la distribution (15 %) ainsi que l’automobile, comme on peut s’y attendre.

En majorité, les entrepreneurs venus d’Outre-Rhin investissent en Ile-de-France (24%) et dans la région Grand Est (18%).

 » Nous accompagnons régulièrement des entreprises germanophones et nous voyons bien que les start-ups venues d’Allemagne sont de plus en plus intéressées par la France.

Quand elles pensent à l’international, venir en France devient une option sérieusement envisagée ; et cela dans divers domaines « , Christelle, fondatrice de l’agence KomLeBaobab et Manager de Relations Médias.

 

Les Etat-Unis et l’Italie, sont respectivement les deux autres principaux investisseurs étranges en France.

 

Allemagne premier investisseur étranger en France

Allemagne, investisseur numéro 1 en France

ITB Berlin 2017 en 3 points : Digitalisation, Sécurité et Nouveautés

ITB Berlin, le plus grand salon dédié au tourisme, a rassemblé du 9 au 13 mars des milliers de professionnels et de particuliers. Les 3 premiers jours réservés aux rencontres entre professionnels du tourisme ont été marqué deux thématiques majeures : la sécurité et la digitalisation.

 

Entrée sud - ITB Berlin 2017

ITB Berlin 2017 – entrée Sud

 

Le digital dans le tourisme

La digitalisation modifie considérablement les processus internes et externes. Ainsi un salon, tel que ITB Berlin est souvent l’unique possibilité pour les professionnels de se rencontrer, d’échanger et de tisser une relation de confiance avant de travailler ensemble. L’importance du digital dans le tourisme est illustrée par une augmentation de 30% d’exposants dans la catégorie Travel Technologie.

 

La sécurité

La situation géopolitique emmène les professionnels du tourisme a prévoir davantage. Il faut repenser les propositions de voyages et les parcours de visite tout en collaborant plus avec les autorités locales. Mais les touristes doivent pouvoir continuer de circuler librement. L’empêchement de certaines personnes de voyager vers certaines destinations menace directement l’économie touristique.

 

Les nouveautés du salon ITB Berlin 2017

  • Speed Dating : le marketing d’influence croît sans cesse. C’est donc naturellement que des influenceurs, particulièrement des blogueurs, ont été invités à échanger directement avec des professionnels. Un business speed dating a aussi été proposé.
  • Tourisme médical : De plus des patients voyagent pour obtenir des soins. Soit parce qu’ils coûtent moins chers ailleurs, soit parce ce qu’ils ne peuvent avoir les soins nécessaires en restant à domicile. Les possibilités de logement et de transport représentent un réel enjeux.
  • La France a présenté, lors d’une conférence de presse, son écosystème d’incubateurs et d’accélérateurs (dont Welcome City Lab de Paris & CO) orienté vers l’industrie touristique.
  • La ville de Berlin, 3ème capitale la plus visitée d’Europe, accueillera un événement mêlant tourisme et festivité : le Berlin Travel Festival. Le film de lancement a été dévoilé et cela promet d’être grandiose. La première édition du Berlin Travel Festival aura lieu en mars 2018.
  • Airbus a présenté son A380.
  • Si voyager en avion devient facilement accessible, les voyages spacieux ne sont pas encore démocratisés ! Pourtant des stands étaient dédiés à l’astro-tourisme.
  • Enfin le salon ITB Berlin s’est réjouit d’accueillir de nouveau des stands pour les pays suivants : la principauté d’Andorre, le Togo et le Sénégal.

[mashshare]

Découvrez les moments marquants de ITB Berlin 2017 sur Twitter