L’Allemagne, premier investisseur étranger en France

L’Allemagne est le premier investisseur et créateur d’emplois étranger en France.

En 2016, les entreprises allemandes ont créé 4 700 emplois dans le pays et 191 nouveaux projets.

Au total ils représentent 17 % de l’ensemble des projets étrangers en France.

Les entreprises allemandes sont présentes à travers des marques comme Foodora, PET CARE ou encore OTTO.

Si elles sont particulièrement actives dans l’Industrie, la Logistique, la Recherche & le Développement, ces organisations ne sont pas moins présentes dans le commerce et la distribution (15 %) ainsi que l’automobile, comme on peut s’y attendre.

En majorité, les entrepreneurs venus d’Outre-Rhin investissent en Ile-de-France (24%) et dans la région Grand Est (18%).

 » Nous accompagnons régulièrement des entreprises germanophones et nous voyons bien que les start-ups venues d’Allemagne sont de plus en plus intéressées par la France.

Quand elles pensent à l’international, venir en France devient une option sérieusement envisagée ; et cela dans divers domaines « , Christelle, fondatrice de l’agence KomLeBaobab et Manager de Relations Médias.

 

Les Etat-Unis et l’Italie, sont respectivement les deux autres principaux investisseurs étranges en France.

 

Allemagne premier investisseur étranger en France

Allemagne, investisseur numéro 1 en France

ITB Berlin 2017 en 3 points : Digitalisation, Sécurité et Nouveautés

ITB Berlin, le plus grand salon dédié au tourisme, a rassemblé du 9 au 13 mars des milliers de professionnels et de particuliers. Les 3 premiers jours réservés aux rencontres entre professionnels du tourisme ont été marqué deux thématiques majeures : la sécurité et la digitalisation.

 

Entrée sud - ITB Berlin 2017

ITB Berlin 2017 – entrée Sud

 

Le digital dans le tourisme

La digitalisation modifie considérablement les processus internes et externes. Ainsi un salon, tel que ITB Berlin est souvent l’unique possibilité pour les professionnels de se rencontrer, d’échanger et de tisser une relation de confiance avant de travailler ensemble. L’importance du digital dans le tourisme est illustrée par une augmentation de 30% d’exposants dans la catégorie Travel Technologie.

 

La sécurité

La situation géopolitique emmène les professionnels du tourisme a prévoir davantage. Il faut repenser les propositions de voyages et les parcours de visite tout en collaborant plus avec les autorités locales. Mais les touristes doivent pouvoir continuer de circuler librement. L’empêchement de certaines personnes de voyager vers certaines destinations menace directement l’économie touristique.

 

Les nouveautés du salon ITB Berlin 2017

  • Speed Dating : le marketing d’influence croît sans cesse. C’est donc naturellement que des influenceurs, particulièrement des blogueurs, ont été invités à échanger directement avec des professionnels. Un business speed dating a aussi été proposé.
  • Tourisme médical : De plus des patients voyagent pour obtenir des soins. Soit parce qu’ils coûtent moins chers ailleurs, soit parce ce qu’ils ne peuvent avoir les soins nécessaires en restant à domicile. Les possibilités de logement et de transport représentent un réel enjeux.
  • La France a présenté, lors d’une conférence de presse, son écosystème d’incubateurs et d’accélérateurs (dont Welcome City Lab de Paris & CO) orienté vers l’industrie touristique.
  • La ville de Berlin, 3ème capitale la plus visitée d’Europe, accueillera un événement mêlant tourisme et festivité : le Berlin Travel Festival. Le film de lancement a été dévoilé et cela promet d’être grandiose. La première édition du Berlin Travel Festival aura lieu en mars 2018.
  • Airbus a présenté son A380.
  • Si voyager en avion devient facilement accessible, les voyages spacieux ne sont pas encore démocratisés ! Pourtant des stands étaient dédiés à l’astro-tourisme.
  • Enfin le salon ITB Berlin s’est réjouit d’accueillir de nouveau des stands pour les pays suivants : la principauté d’Andorre, le Togo et le Sénégal.

[mashshare]

Découvrez les moments marquants de ITB Berlin 2017 sur Twitter